Avocat-Député au Grand Conseil

24/06/2014

UNE ECONOMIE FORTE, UN ETAT RESPECTE, CONDITION D'UNE SOLIDARITE SOCIALE EFFICACE!

Le 'baisser de culotte' pratiqué avec beaucoup de constance et de rigueur devant un mandarinat de gauche, de plus en plus avide de pouvoirs et de moyens financiers, explique très largement la situation dans laquelle nous nous trouvons encore aujourd'hui.

Une dette abyssale, des impôts écrasants, une insécurité et une insalubrité omniprésente, malgré les effets d'annonce émanant des responsables des plus satisfaits, une crise du logement qui fait le bonheur de ceux qui en récupèrent les dividendes sur le plan politique, une précarité de l'emploi et une immobilité endémique, sans compter les nombreux dysfonctionnements, tels sont les délices servis quotidiennement aux genevois.

Notre réalité actuelle nous dévoile un horizon bouché et n'offre aucune perspective d'avenir pour nos forces productives.

Ainsi, il est devenu urgent de mettre un terme à cette dégradation continue de nos conditions matérielles d'existence.

Nous ne pouvons plus nous permettre de faire des compromis. Le courage doit enfin être trouvé d'affronter les forces politiques qui nous nuisent et qui font fuir ceux qui ont largement contribué à faire Genève!

Aujourd'hui Genève a besoin d'une voix forte qui ose barrer la route à ceux qui nous proposent le précipice.

Cette voix forte, seul le MCG, membre inconditionnel et respecté des Nouvelles Forces de Progrès UDC-MCG-PLR et PDC, la propose au travers de ses projets de lois de portée sociétale.

Seules les Nouvelles Forces de Progrès proposent le changement. La Gauche conservatrice et réactionnaire n'a qu'une seule préoccupation: conserver ou accroître ses privilèges, au détriment des intérêts de ceux et celles que cette même 'Gauche' s'est jurée de défendre ou protéger.

La Gauche n'est plus dévorée par la passion de servir mais bel et bien par la passion de se servir!

Clairement, cette Gauche là est l'ennemi!

 



08:13 Publié dans Genève | Lien permanent | Commentaires (1) | |  Facebook | | | |

Commentaires

Tu as parfaitement raison Zac. Il faut cependant ajouter, pour faire bonne mesure, que seul le MCG est capable de rappeler à une droite égoiste et à courte vue que la Suisse et Genève n'ont été ce que le monde entier leur a envié que grâce à un contrat social assurant une paix du travail durable, par laquelle notre croissance a été assurée. Cette même droite irresponsable, qui ne voit dans la libre circulation des personnes que le moyen de faire des bénéfices substantiels à court terme en diminuant la charge salariale, ne comprend pas qu'en laissant sur le bord de la route, nos jeunes sans travail et nos ainés à l'approche de la retraite, elle mine cette paix sociale grâce à laquelle nos entreprises ont supporté la concurrence étrangère, malgré notre franc fort. Seul le MCG est capable de rappeler à cette droite ses obligations civiques à l'égard de notre pays, sans tomber dans l'assistanat préconisé par la gauche, qui en a fait son fonds de commerce.

Écrit par : mauro poggia | 27/08/2013

Les commentaires sont fermés.