Avocat-Député au Grand Conseil

29/08/2013

La Gauche genevoise ou la perversion narcissique..

Le temps ou la Gauche militait avec ferveur et authenticité pour la défense des intérêts des plus démunis est loin derrière..

Aujourd'hui, véritables Mandarins du régime, seuls détenteurs du Vrai et du Juste, la Gauche genevoise excelle dans la pratique du marketing de produits toxiques à haute teneur morale, au mépris d'un réel pourtant des plus évidents.

Mais la surenchère, qui a longtemps fait recette, cessera bientôt de lui rapporter des dividendes.

La crise du logement, véritable bas de laine politique pour une Gauche qui n'a que trop longtemps vécu sur le dos des locataires en prétendant vouloir la résoudre, devra rendre compte de ses méfaits lors de la levée des illusions annoncée.

Sans scrupule aucun, afin de maintenir ou accroître ses acquis et privilèges, la Gauche a volontairement sacrifié les intérêts de ses plus fidèles adeptes, savamment manipulés pour l'occasion, en faisant barrage à tout projet visant à détendre le marché du logement:

-Opposition systématique à TOUT projet de construction de logements, subventionnés ou pas.

-Opposition systématique à TOUTE possibilité pour un locataire d'acquérir son logement, ce qui serait pourtant dans son intérêt, vu la conjoncture des taux bas!

-Réglementation, notamment en matière de rénovation d'immeubles, impossible à respecter car édictée au mépris de la réalité économique et renforçant, par conséquent, le manque de logements à prix abordables.

Pourquoi tant d'acharnement à violer les intérêts de sa base?

CAR LA SURVIE DE L'EMPRISE POLITIQUE DE LA GAUCHE À GENÈVE EST DIRECTEMENT LIEE À LA PERSISTANCE DE CETTE CRISE!

Une solution à la crise signerait la cessation de son hégémonie.

N'est-il donc pas évident que si les genevois souhaitent commencer à résoudre leur problème de logement, il ne faut surtout ne pas renforcer les partis qui s'en nourrissent?

Pensez-y le dimanche 6 octobre 2013!


 

 

 

 

 

18:53 Publié dans Genève | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | | | |

Les commentaires sont fermés.