Avocat-Député au Grand Conseil

29/09/2014

Les profiteurs Asloquistes et la Gauche des privilèges aux abois!

L'Asloca continue à engranger d'énormes bénéfices au moyen d'honoraires démesurés, soutirés en faisant sciemment durer les procédures à leur profit, au détriment évident des intérêts de leurs clients locataires.

Cela n'a plus besoin d'être démontré, c'est un fait!

Les Sieurs Velasco et Dandrès, de conserve avec Dame Kast, feront tout ce qui leur sera possible, afin de défendre une loi qui assure leur dominance sur le marché du logement genevois: la LDTR!

Cette loi, très loin de protéger les locataires, créé et organise la pénurie de logements, le pilier fondateur de l'emprise de cette gauche sur le politique genevois.

Sans parler des oppositions à tout projet de construction, TOUS formés par cette même 'gôche', à l'aide de leurs nombreux bras armés (Asloca, Rassemblement pour une politique sociale du logement, etc.).

Tous et toutes protègent leurs intérêts propres et non pas ceux des locataires!

Plus de pénurie, plus de gauche significative!

L'on comprend dès lors sans peine que la gauche n'a d'autre moyen de survie que de trahir, sans état d'âme, ceux et celles qu'elle prétend défendre et protéger.

Honte à ces profiteurs et bas les masques!

Mais la population genevoise commence à décoder cet odieux manège.

Pour cette 'gôche' là, ça sent le sapin!

Et que dire de l'Asloquiste humoriste Dandrès qui prétend que la loi sur les conversions de bureaux en logements permettra des locations à CHF 5'000.-/ mois?! Pour un studio??

L'exigence d'un loyer modéré EST DANS LA LOI votée récemment par le Grand Conseil, par une très large majorité.

Résultat: Ce sont des centaines d'appartements de 3, 4 et  5 pièces qui seront immédiatement mis sur le marché!!

Leurs loyers? Typiquement CHF 1'090.- pour un 3 pièces, CHF 1'280.- pour un quatre et CHF 1'550.- pour un 5 pièces.

Des loyers pour riches? La très endoctrinée députée socialiste Caroline Marti a pourtant osé le prétendre.

Revenons sur terre et reconnaissons tous le bon sens de ces nouvelles dispositions.

Lors du référendum, que nous exigeons, la population accueillera cette novelle avec enthousiasme!



 


07:38 Publié dans Genève | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | | | |

Les commentaires sont fermés.