Avocat-Député au Grand Conseil

14/10/2014

L'incendie du 'Reichstag' vu par Saint Vincent, Calam(e)ty Jane et la mère Den(i)s

Molière nous avait pourtant mis en garde, à force de pousser la métaphore le risque est de tomber dans l'emphase et de perdre toute crédibilité.

C'est ainsi que la prise au sérieux 'opportuniste' par certains des 'menaces de mort' prétendûment proférées, ou encore ceux qui hurlent à la 'confiscation fascisante de la démocratie' par un groupe 'totalitaire', tout cela tient plus de l'exploitation politicienne d'un débat parlementaire un peu agité que de la réalité des faits.

Et de cela nous sommes tous conscients.

Alors de grâce, restons concentrés sur ce qui nous unit, nos grands axes de convergences, et ne nous trompons pas d'ennemi.

A force de nous traiter de noms d'oiseaux, c'est notre force de frappe face à l'adversaire qui s'en trouve affaiblie.

Ne leur faisons pas ce cadeau.

Rideau!



08:28 Publié dans Genève | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | | | |

Les commentaires sont fermés.