Avocat-Député au Grand Conseil

10/02/2015

Conversion de bureaux en logements: Rectification après parution de divers articles de propagande.

Contrairement à ce que prétendent la presse et médias inféodés à la gauche plurielle, les milieux des locataires sont très largement en faveur du projet de loi qui autorise la conversion de bureaux en logements.

Selon un sondage effectué par la Tribune de Genève, plus de 85% des locataires interrogés sont pour que cette loi soit confirmée lors du référendum.

La 'Tribune en ligne' sur le sujet a récolté 31 commentaires sur 35, favorables à la loi de conversion (L 11394).

Peu de locataires comprennent en effet quel bon sens il y a à laisser plus de 200'000 m2 de locaux d'activité vides ou vacants et plus de 165'000 m2 en cours de construction!

Cette immense surface correspond à 4'562 appartements de 4,5 pièces, soit 3x la production annuelle de logements à Genève!

Il est estimé qu'après confirmation de la loi par le peuple genevois, plus de 220 logements, de toutes typologies, à des loyers contrôlés et/ ou contrôlables, contrairement à ce que prétend la gauche, pourront être mis sur le marché, par an, à des prix abordables.

Pour toute information sur les loyers qui seront pratiqués:

www.220logements.ch

En tout état, les loyers pratiqués seront inférieurs à ceux pratiqués en zone de développement (loyers contrôlés par l'Office du logement).

Pourquoi s'en priver?

Finalement, le sommet de la mauvaise foi est l'argument spécieux qui consiste à dire qu'une fois la crise du logement résolue, les appartements pourraient redevenir bureaux!

De qui se moque-t-on? Cela fait plus de cinquante ans que l'on subit la pénurie de logements. La gauche vient maintenant s'inquiéter de sa disparition! Si elle devait disparaître, ce serait tant mieux, non?



 

15:09 Publié dans Genève | Lien permanent | Commentaires (1) | |  Facebook | | | |

Commentaires

propagande électorale oblige, les électeurs font face à une multiplication de comm sur de vastes et coûteux projets immos, les Esserts, les Communaux d'Ambilly, Praille-Accacias-Vernet etc etc

tout ça fait tâche. tâche d'huile. et terrains glissants

Budgets obligent: va falloir que le Municipal et le GC éclaircissent leurs horizons, demain ou d'ici peu.

Écrit par : genevois déshérité | 12/12/2014

Les commentaires sont fermés.