Avocat-Député au Grand Conseil

20/02/2015

Conseiller d'État au logement: Équilibre précaire entre fausses assurances, désinformation et l'art du cliché..

Quelques observations suite à l'article publié dans la Tribune de Genève de ce jour:

1. L'arrêt du Tribunal fédéral, portant sur le rendement admissible d'immeubles sis en zone de développement, ne s'appliquera pas à la lettre à Genève. C'est le Conseiller d'État Antonio Hodgers qui l'affirme. Tout va donc bien et on est tous rassurés.

2. L'économie immobilière planifiée par l'État a toujours été à l'agonie (une vérité vraie, pour le coup) et l'économie immobilière privée entre les mains 'd'odieux et cupides infréquentables'.

La preuve: A Genève, le niveau général et moyen des loyers en zone 'libre' est d'environ CHF 3'400.-/ pièce/ année, soit un loyer médian de CHF    1'133.- pour un logement de quatre pièces. Pour des baux conclus il y a moins de cinq ans (avec un changement de locataire), ce loyer est CHF 4'500.-/ pièce / an, soit un loyer médian mensuel de CHF 1'500.-, pour la même typologie.

Qu'en est-il en zone de développement (économie planifiée)?

Pour les HBM, soit des logements réservés aux plus modestes, les loyers admis par l'Office du logement se montent à CHF 4'500.-/ pièce/ an, soit au même niveau de loyer moyen que ceux de l'économie libre, après un changement récent de locataire!

Pour les HM, HLM et les logements en ZD locatif, le loyer moyen, toujours pour un quatre pièces, est de CHF 6'000.-/ pièce/ an, soit un loyer mensuel brut médian de CHF 2'000.- (en ZD loc, le loyer mensuel admis est de CHF 2'235.-)!

3. Question posée au Conseiller d'État responsable: Dans quel secteur  convient-il de constater les 'abus'?

Je ne crois pas me tromper, qu`à ce tarif, l'immense majorité des locataires choisiront le bailleur 'cupide et infréquentable' (le loyer médian pratiqué par ces 'intouchables' est de 33% moins élevé!), plutôt que l'économie d'État, même si sa vertu et son efficacité légendaire ne sauraient être mises en cause.

Mais encore faut-il avoir le choix.

Moralité de cette petite histoire: 'People who live in glass houses don't throw stones!'

Amen.

10:07 Publié dans Genève, Humeur | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | | | |

Les commentaires sont fermés.