Avocat-Député au Grand Conseil

25/09/2017

PAGANISME: LA SAGA CONTINUE!

Malgré un consensus intervenu entre la gauche et la droite républicaines, M. PAGANI est reparti en croisade contre la création de logements, en sourdine, comme à son habitude.
 
Se réfugiant derrière de faux prétextes, le magistrat municipal de la gauche radicale, déjà giflé pour sa brochure tendancieuse sur les coupes budgétaires, cherche à bloquer toute création de logements hors zone de développement (celle qui pourrait rapporter des voix par le truchement du logement subventionné).
 
Ainsi en demandant, aux frais du contribuable, l'annulation judiciaire de la loi qui permettait de créer rapidement et potentiellement plus de 10'000 logements aux loyers abordables, par le biais de la conversion de bureaux, le Sieur PAGANI dévoile son vrai visage.
 
La population genevoise, pour laquelle cette manne destinée à la classe moyenne aurait été la bienvenue, saura s'en souvenir lors des prochaines élections.

 

07:59 Publié dans Genève | Lien permanent | Commentaires (1) | |  Facebook | | | |

Commentaires

Comment est-ce possible qu'on ne puisse pas le forcer à démissionner? Il ne veut pas le faire, qu'on le mette donc à la porte. Ne pouvez-vous vraiment rien faire?

Écrit par : Armelle | 26/09/2017

Les commentaires sont fermés.