10/02/2018

Affiches de campagne dégradées ou arrachées..

On peut ne pas apprécier les affiches de la campagne en vue des élections du Grand Conseil et du Conseil d'État du 15 avril 2018 de Genève En Marche, mais comme toute autre formation politique, elle a le droit de s'exprimer pour faire connaître sa ligne politique.

Ce droit est consacré dans nos démocraties modernes mais apparemment pas toujours respecté par nos adversaires politiques.

C'est ainsi qu'environ une affiche sur quatre a été arrachée ou sérieusement dégradée dans les rues de Genève depuis le début de la campagne.

Plainte sera bien évidemment déposée contre les auteurs et organisateurs/instigateurs éventuels de ces déprédations.

Mais le plus inquiétant c'est que nos adversaires n'acceptent manifestement pas les règles du jeu démocratique dont ils prétendent pourtant être les plus ardents défenseurs (dans la mesure où ils ne sont contredits).

Cette dictature d'opinion qu'ils prétendent vouloir instaurer, en restreignant ou en supprimant notre liberté d'expression de manière illicite, met en réalité tout notre système politique en réel danger.

Ils sont les adversaires de tous et ne doivent, de ce fait, bénéficier d'aucune atténuation de responsabilité ou de peine.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

17:45 Publié dans Air du temps, Genève, Humeur | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | | | |

Les commentaires sont fermés.