Avocat-Député au Grand Conseil

25/02/2018

Le PAV dans la mare...

Lors de la séance d'hier soir du Grand Conseil, les 'aficionados' de la gauche élargie, EàG, socialistes, verts et MCG, se sont pris un 'bourre-pav en pleine paix'.

La loi qualifiée de 'magnifique', en réalité un distributeur automatique d'aides au logement (62% de LUP!), bénéficiera finalement d'un référendum obligatoire et nul ne doute qu'elle ne survivra pas en sa teneur initiale.

Ainsi, Dieu merci, le grand projet 'Cité Radieuse' a été coulé ainsi que son bras armé, soit la Fondation PAV, par une majorité de droite (PLR, PDC et UDC), renforcée par les quatre députés indépendants de Genève en Marche, qui dévoilèrent par là même leur ligne politique.

L'irresponsabilité de la gauche élargie a été totale, mais elle a dû, fort heureusement, s'incliner devant les forces de raison de notre Parlement.

En effet, vu l'état de nos finances, était-il opportun de venir les aggraver de manière dévastatrice en imposant de futurs occupants qui coûtent en termes de finances publiques, alors qu'il est urgent de renflouer les caisses de l'État par des occupants dont l'image globale est positive (par le biais notamment d'une proportion importante de PPE).

Plus que jamais, la Nouvelle Gauche a tenté de faire rimer le 'logement social' avec le 'logement électoral'.

Rideau!

 

 

 

 

.

 

 

10:54 Publié dans Genève | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | | | |

Les commentaires sont fermés.