Avocat-Député au Grand Conseil

05/05/2018

Election du Conseil d'Etat du 6 mai 2018

1. Luc Barthassat

2. Mauro Poggia

3. Nathalie Fontanet

4. Serge Dal Busco

5. Yves Nidegger

C'est ça ou la gauche avec son cortège de déficits, d'augmentation de l'imposition des classes moyennes, du logement subventionné en excès (62% au PAV!), sans compter les futurs chômeurs vu son obstination morbide sur la réforme de l'imposition des entreprises.

Notons encore au chapitre des réjouissances la dette publique qui ne manquera pas de s'envoler, la CPEG nourrie de logements d'utilité publique (LUP's) aux rendements insuffisants, etc., etc.

Et sans oublier une certaine vision du Grand Genève (en réalité un Grand Annemasse-Gaillard en devenir) que la gauche appelle de ses vœux (électoralisme oblige).

Évitons cette Genève paupérisée qui fera que la 'mauvaise monnaie, chasse la bonne'.

La gauche nous mènera tous à la ruine, alors le 6 mai, n'oubliez pas de mettre votre réveil!

 

 

11:35 | Lien permanent | Commentaires (4) | |  Facebook | | | |

Commentaires

Désespérant: pourquoi placez-vous Poggia n°2 ?

Pour vous, l'avenir de cette République et Canton de Genève vaut donc si peu, que ses contribuables devraient continuer d'entretenir A VIE et hisser en lisse à la tête de son administration,

- un hâbleur sans foi ni loi

- brasseur d'air public, en manip d'opinion sur tous médias, au bilan d'irresponsable sur tous plans, indigne dans le drame de l'affaire Adeline, fuyard des détournements comptables aux HUG, impotent face aux augmentations des primes d'assmal

- opportuniste donc incapable de vision politique donc incompétent pour gérer le Canton, qui n'a su que marcher sur tout le monde, sa famille, ses partis, passer d'extrême droite dans la Liga au plus gaucho-populiste des partis genevois, au gré de ses besoins

- qui ne s'est jamais engagé ailleurs que dans la satisfaction de ses intérêts personnels

- qui n'a jamais su faire qu'une chose: retourner sa veste


ça me sidère: comment pouvez-vous donner mandat à de tels profils pour tenir les manettes de notre Canton et placer votre confiance en l'avenir avec de tels personnages ?

Écrit par : divergente | 05/05/2018

1. Ce n'est pas un listing établissant des préférences relatives.
2. D'accord, on n'est pas au top avec cette composition, mais vous préféreriez quoi? Un de gauche qui fait métier de nous mener à la banqueroute?

Écrit par : Ronald ZACHARIAS | 05/05/2018

Nan, mais vu l'état où nous en sommes et ce depuis des lustres avec ces politiciens "gonflés de leurs enfoirades" ou Genfereien cumulées / ce que l'absence de participation va encore montrer,

les dégâts seront moindres avec un mix de fonctionnaires-romains qui rempilent pour quelques années dans leur gouvernance d'incapables,

que mettre au pouvoir un tribun que seul le pouvoir fascine
dont le seul talent avéré est de se faire plébisciter,

aux élans fascistes prouvés dans son passé.

Écrit par : divergente | 05/05/2018

Quoique, avec cette majorité de gauchos élus-fonctionnaires sans compétences en quête d'emploi payé 100x plus à l'heure que leurs manques de compétence ne le permettrait jamais dans le privé, avec super-retraite à la clé aux frais des contribuables,

on n'est pas à l'abri de se retrouver devoir entretenir et voir nous détruire, cette majorité de gauches genevoises issues de toutes immigrations pas très claires, pliées à genoux en islamo-compatibles devant leur guru - terrain que Poggia, Maudet, Hodgers & potes à la Culture ont déjà entretenu.

Pire, ces gens-là ont déjà scié l'arbre duquel ils prêchent. Ce que les votes nous préparent dès lundi.

Écrit par : divergente | 05/05/2018

Les commentaires sont fermés.