Le voile de la discorde..

Imprimer

Le communautarisme musulman veut nous obliger à adapter nos lois à leurs usages.

C'est le fameux voile 'politique' ou 'étendard'.

Il n'est là nullement question de liberté religieuse.

Or, en venant chez nous, en étant protégés et parfois nourris et logés, le propre des migrants est de devoir s'adapter aux lois, us et coutumes de leur pays d'accueil et non pas l'inverse.

Nous n'avons nul besoin d'eux (elles) et s'ils (elles) se sentent plus à l'aise dans un pays où l'on oblige au port d'un voile, alors ils (elles) conservent bien évidemment l'option d'y retourner.

Aux politiques (dont le peuple) et au judiciaire de définir le type de société dans laquelle nous serons amenés à vivre.

Ronald Zacharias

Candidat UDCVR au Conseil National

 

 

 

Lien permanent Catégories : Air du temps, Humeur 11 commentaires

Commentaires

  • au prochain bol d'or les compétiteurs doivent-ils enlever les voiles pour contourner la bouée du Bouveret ?

  • "le propre d'un migrant est de devoir s'adapter aux lois, us et coutumes de son pays d'accueil et non pas l'inverse"
    C'est exactement la règle qu'appliquent tous les pays musulmans.
    Mais cela doit être parce qu'ils sont moins évolués que nous.

  • La Corée du Sud ne s'embête pas avec ce genre de point de détail. Aucun migrant musulman, tout comme le Japon et la Chine.

  • @Laurent Lefort
    Eux aussi sont moins "évolués" que nous.
    P.S. Reconnaissons toutefois qu'ils n'ont pas eu de colonies en pays musulmans.

  • VIOLENCE! Ce rejet d'une migrante française musulmane venue sur sol suisse, soutenue par les VERTS, les recourrants contre la loi d'application sur la laïcité,

    ne sont que des V I O L ences.

    Il y a une violence énorme imposée en Suisse par les tenants de cette culture religieuse musulmane issue d'Afrique

    qui se regroupent afin d'avoir un pouvoir supra légal, tiré de leur seul nombre

    pour légitimer leur rejet de nos lois citoyennes, de nos constitutions, de notre culture, de nos votations,

    pour au prétexte de "liberté religieuse".
    légitimer leurs revendications politiques de religieux islamiques devant passer prioritaires par-dessus de nos lois, notre culture et système démocratique,

    CE QUI EST IMPOSER LEUR CHARIA au-dessus de nos lois et constitutions.
    Ce qui est le VIOL de notre culture.

    Pendant que nos élus laissent faire et que les tribunaux tempèrent, au lieu de faire respecter nos lois,

    Ce qui est un déni démocratique, ce qui est un AUTRE VIOL que subissent les citoyens, qui ajoute une nouvelle SOURCE DE VIOLENCE.

  • Mère-Grand, le QI moyen au Japon et en Corée du Sud étant six point au-dessus du nôtre, je ne m'avancerai pas trop sur ce terrain.

    Quant aux pays nordiques, j'imagine qu'ils ont dû coloniser pas mal de pays musulmans pour avoir dû en accueillir autant. Malmö etant devenue quasiment la capitale européenne du viol, les Suédois semblent enfin émerger de leurs profonds sommeils.

  • @Laurend Lefort
    Les guillemets que j'ai mis à "évolués" étaient censés indiquer que ma remarque était ironique. Elle vise notamment tous ceux qui, la gauche en tête (hélas), acceptent de la part des musulmans ce qu'ils ont combattu férocement autrefois de la part des catholiques. Cela a un relent de culpabilité colonialiste ou alors, pire encore, un sentiment refoulé de supériorité envers les sauvages.

  • Rien ne sert d'intellectualiser le débat. Toute concession envers eux deviendra une obligation envers nous. Ce n'est qu'une question de temps. Si vous aimez vraiment la liberté, l'égalité la fraternité et vos enfants alors cessez cette pseudo tolérance envers les islamistes qui n'est en réalité qu'une faiblesse de notre part à défendre nos valeurs et dont chacun sait au fond de lui qu'elle se transformera en la soumission des kouffars. Quand le nombre leur donnera la force de nous imposer leur loi ils ne négocieront plus ils imposeront. "La raison du plus fort est toujours la meilleure" Jean Delafontaine.

  • Si un musulman pratiquant peut m'expliquer pour quelle raison lui et ses compatriotes ont quitté un pays musulman, où ils pouvaient donc vivre leur foi sereinement, pour aller dans un pays non musulman y trouver le bonheur plutôt que d'aller demander l'asile à un pays musulman (il y a pourtant le choix !). Ce qui est encore plus incompréhensible, c'est que ces musulmans ne sont pas heureux en terre islamique mais veulent quand-même islamiser nos contrées !
    Merci de votre réponse !

  • "ces musulmans ne sont pas heureux en terre islamique mais veulent quand-même islamiser nos contrées"
    C'est simple: leur religion porte tellement d'amour que malgré qu'ils sont heureux dans leur pays, ils font le sacrifice de ce bonheur pour nous l'apporter à nous. C'est ça, une "religion de paix et d'amour".
    P.S. Mon commentaire est ironique, bien sûr. Cela m'aide à supporter une situation aussi "débile", comme disent nos enfants.

  • Une deuxième raison c'est que chez eux elles (ce sont généralement des femmes qui sont envoyées au front chez nous) elles doivent la boucles.

Les commentaires sont fermés.