Avocat-Député au Grand Conseil

20/10/2015

Conseil des États: La stupidité fratricide..

La droite classique ne voulait concéder en rien, de peur de 'perdre son âme' ou par peur de heurter son électorat.

Malgré l'affront des municipales, la Nouvelle Force populaire a pourtant tendu une main qui aurait pu être décisive, moyennant simplement la reconnaissance de son appui.

Mais c'était trop demander..

Or, en politique, il ne peut y avoir 'd'état d'âme'.

Nous avions là une vraie opportunité de renverser le ticket 'rose-vert', au bilan très discutable pour ne pas dire nul, et de faire élire au Conseil des États des candidats qui auraient enfin pu porter la voix d'une large majorité de genevois.

Force était de constater qu'il y avait entre nous plus de points de convergence qu'avec les candidats de la gauche.

Mais nous avons manqué d'intelligence collective.

Une fois de plus.

Je me demande si je ne vais pas finir au PS...

 

 

13:39 Publié dans Air du temps, Genève | Lien permanent | Commentaires (1) | |  Facebook | | | |