Avocat-Député au Grand Conseil

15/06/2014

Genevois: Osez signifier votre ras-le-bol!

Logement: Trop d'État, pas assez de libertés. Tout est bloqué, rien ne se construit! Trop de complexité, de délais et d'incertitudes!

Aménagement: Même constat! Vous voulez de l'argent à redistribuer? Alors construisez également des barres pour des personnes qui gagnent bien leur vie et qui paient des impôts. A force de sacraliser les démunis on en vient à regarder de travers tous ceux qui contribuent à leur bien-être! Ne construire à Genève que des barres d'immeubles pour les assistés à la pierre et à la personne n'est pas la solution!

Fiscalité: On ne peut éternellement tondre les mêmes et leur voler toute la laine sur le dos alors que 40% de la population ne paie aucun impôt. Il y a trop d'assistés par rapport à nos moyens, trop de resquilleurs et trop de profiteurs! Mais ce sont surtout nos lois qui sont à revoir! Nous nous en chargerons!

Les recettes fiscales doivent d'abord servir pour que l'État  assure l'ordre public. Or, malgré les moyens très importants à sa disposition, même cela il a été incapable de l'assurer!

L'insécurité et l'insalubrité règnent en Maîtres à Genève et la population genevoise est leur victime sans réelle défense, malgré les effets d'annonce de certains élus peu crédibles et peu déterminés!

Genève est sur le podium des villes les plus cambriolées d'Europe! Vous trouvez que l'État a fait son travail?

Des prisons à CHF 80 millions, pour quelques détenus à CHF 1'000.- par jour et par détenu, vous trouvez cela normal?

Aux Etats-Unis, pays d'excellente civilisation, le coût est d'un dixième du coût genevois!

Sans parler des établissements spéciaux où les détenus pervers et dangereux montent à cheval (et sur d'autres mammifères) pour un multiple journalier de cette somme! Est-ce à nous de supporter pareilles absurdités cautionnées par nos gouvernants élus?

Combien nous coûtent-ils ceux-là?

Ce petit monde serait logé à meilleur compte dans un hôtel cinq étoiles à Genève pour une faible part de ce qu'ils nous coûtent!

Économie: Plus de candidats créateurs d'emplois ne souhaitent s'établir à Genève. Normal, l'impôt y est le plus élevé de Suisse et la réglementation, en toute matière, la plus tortueuse et hermétique qui soit! Cela doit changer!

Je l'avais annoncé bien avant les élections, il faut donner aux genevois l'arme qui leur permet d'obtenir de leurs gouvernants ce à quoi ils peuvent légitimement prétendre.

Cette arme c'est la maîtrise de l'encaissement des recettes fiscales de l'État. Tant que la carence est manifeste, un acompte provisionnel doit être retenu par chaque contribuable jusqu'à ce que l'horizon s'éclaircisse!

Le genevois doit exiger en contrepartie de son sacrifice un résultat sur le terrain et non pas dans la presse!

Pour le budget, il faut dégraisser le Mammouth! Beaucoup de dépenses pourraient être divisées par deux sans que personne ne s'en plaigne ou ne le remarque!

L'État se mêle de tout et veut tout régenter. De plus pour un résultat en tous points déplorable! C'est NON. On n'en veut plus de cette société là et nous ferons ce qu'il faut afin de la transformer!

La population exige moins d'État et plus de libertés en tous domaines.

Aujourd'hui la majorité du Grand Conseil, suivie par la population genevoise, est en droit de l'exiger et dispose de la force de frappe nécessaire afin d'obtenir ce à quoi elle peut enfin prétendre!

Le Mouvement Citoyens Genevois a compris le message que lui a adressé la population: Une économie forte de croissance rendant possible une solidarité sociale à la faveur de ceux qui peuvent légitimement y prétendre et à qui elle est légitimement destinée!




21:08 Publié dans Genève | Lien permanent | Commentaires (1) | |  Facebook | | | |