Avocat-Député au Grand Conseil

11/04/2016

La Gauche: Discours apparent, but sous-jacent...

Entendu ce matin à la radio: 'Manifestation à Paris, sept policiers blessés. Les syndicats (de gauche) dénoncent la violence 'policière'!

Fort...très fort...

Les partis de raison devraient en prendre de la graine.

A Genève, il n'y a pas de quoi être jaloux:

1. La Gauche, avec l'appui de sa garde prétorienne (Asloca, RPSL et syndicats divers), dénonce la condition de locataire et lance un référendum contre une loi permettant l'accès à la propriété de son logement à des prix 'sociaux'.

2. Par ailleurs, la Gauche fustige le scandale de la crise du logement et bloque, directement ou indirectement, tout projet de construction.

3. Projet de loi de la Gauche: Sous prétexte de venir en aide aux personnes en situation de handicap, c'est l'intégralité du parc locatif et des nouvelles constructions qui sont mises en danger par des surcoûts démesurés.

4. Afin de décourager définitivement toute velléité de construire, le dernier rapport sur le logement du DALE ambitionne de nationaliser le sol et de planifier l'économie immobilière dans son intégralité. Seuls des logements 'aidés' pourront voir le jour.

5. Le sport d'élite étant 'contre-révolutionnaire', la gauche rêve de mettre de magnifiques barres de HLM, HM ou autres LUP sur le Golf de Cologny, pour y loger des occupants subventionnés à la personne (à la charge de la faible proportion de genevois qui s'acquittent d'un impôt).

6. Se targuant de venir en aide à l'emploi, la Gauche fantasme sur les barèmes fiscaux, à la hausse, bien évidemment, afin de faire fuir le peu d'employeurs qui souhaitent encore rester sur notre sol.

7. La Gauche: Multi-nationales, allégements et statuts? Pas bien! Les 74'000 emplois, directs et indirects: Aucune importance. Ce qui compte c'est l'égalité de traitement!

8. RIE III? En aucun cas. Moins de recettes fiscales, c'est moins de privilèges pour les Mandarins du régime. Mieux vaut sacrifier l'emploi.

9. Forfaits fiscaux, bouclier fiscal? Le comble de l'inégalité: 'Fout le camp, sale riche!'

Et j'en passe...

Dénominateur commun de cette perversité dogmatique?

A chaque fois, la Gauche prétend intervenir pour combattre ou défendre les intérêts de celles et ceux qu'elle prétend protéger alors que c'est à leur évident détriment.

Son combat est pour le bien de son appareil de domination, de sa 'nomenklatura' et de ses 'apparatchiks'. Ses prises de position sont exclusivement électoralistes.

La vérité: la Gauche manipule et instrumentalise les plus faibles à son unique avantage.

Son but: le pouvoir et les avantages qui y sont attachés, peu importe les dommages 'collatéraux'.

Ce qui précède méritait d'être dénoncé de la manière la plus simple et directe qui soit.

Un peu de lucidité: A Genève, aujourd'hui, la Gauche est clairement l'ennemie du genre genevois.

Au cas où cette analyse vous parle, vous voudrez bien la partager sur les réseaux sociaux.

Merci de votre esprit citoyen.

 

 

 

07:31 Publié dans Air du temps, Genève, Humeur | Lien permanent | Commentaires (2) | |  Facebook | | | |