Avocat-Député au Grand Conseil

22/03/2016

Assassinats à Paris, Bruxelles et Zaventem...

Tous ces meurtres sont l'expression d'un même combat.

Mais concentrons nous sur nos priorités:

1. Les droits de la défense ne doivent en aucun cas être bafoués. Même si pour le Salut de leurs âmes nous devons tous disparaître, il n'empêche que ces 'glorieux gladiateurs' ont droit aux meilleurs avocats. Il en va de la tranquillité de notre sommeil et de l'apaisement de notre bonne conscience.

2. Peu importe les complicités multiples dont ces 'soldats de Dieu' ont bénéficié, il ne faut aucunement céder à la tentation de l'amalgame. Continuer de croire aux bonnes intentions et accueillir toujours, voilà la voie tracée qu'il convient de suivre. Rassurez-vous, au bout du chemin il y a la Lumière. Elle nous guide irrésistiblement vers l'esprit miséricordieux qui convient.

3. Ne pas heurter les sensibilités par des signes extérieurs qui pourraient choquer, ou pire, offenser les valeurs pures ou des idéaux autres que les nôtres. Ainsi, Pâques, Noël, voire la croix suisse ne doivent pas être considérés comme traditions, valeurs ou emblèmes ultimes. Si pour aller dans le sens du Bien il faut en faire l'économie, alors ouvrons la voie, donnons l'exemple et renonçons.

Chers contemporains, allez dans la Paix du Monde. Après avoir pris conscience du Grand Tout, j'ai définitivement perdu l'illusion du Moi.

Amen.

 

 

13:47 Publié dans Air du temps, Genève | Lien permanent | Commentaires (19) | |  Facebook | | | |