Avocat-Député au Grand Conseil

15/02/2015

Le PDC, le Pr. Philippe MOREL et la liste villageoise 'Vandoeuvres pour Vous'..

Le PDC est incontestablement un parti honorable et de pouvoir, avec deux Conseillers d'Etat et onze députés élus au Grand Conseil.

 

Par ailleurs, le Pr. Philippe MOREL fait sans aucun doute partie des élus les plus respectés de sa famille politique.

 

Il s'agit d'un homme dont l'éloge n'est pas à faire et qui, lorsqu'il prend une décision, elle n'est probablement que très rarement irréfléchie. 

 

Alors peu importe s'il avait connaissance de l'identité de ses colistiers ou pas, ce qui est certain c'est que ce n'est pas cela qui a été à l'origine de sa démission annoncée de la liste villageoise en vue des municipales de Vandoeuvres.

 

Vu le ton et la teneur du communiqué de presse, paru dans la TdG et le journal 20 Minutes de ce jour,  tout semble indiquer qu'une pression importante a été exercée afin de contraindre le Pr. Philippe MOREL a la démission.

 

Ce qui est à regretter, c'est que si la démission devait se confirmer prochainement, elle ferait apparaître le candidat MOREL comme une 'girouette', cédant à la moindre pression, exercée par les médias ou son propre parti.

 

Or, nous savons le Pr. Philippe MOREL homme de forte conviction.

 

Alors, je me permets une question: Un parti a-t-il le droit d'exiger d'un homme de la qualité de Philippe MOREL qu'il prenne le risque de passer pour un candidat fantoche?

 

En quoi une liste villageoise à Vandoeuvres, regroupant plusieurs courants d'opinions, est-elle indigne d'un élu PDC?

 

Lors de mon projet de loi sur la conversion de bureaux en logements (PL 11394), aujourd'hui votée par l'ensemble des partis dits 'de droite', c'est un excellent député PDC qui a rédigé et soutenu le rapport de majorité!

 

N'est-ce pas la preuve que, lorsqu'unis sur les grands axes de convergence, lorsque convaincus de projets significatifs, nous pouvons réaliser ensemble de grandes choses?

 

N'est-ce pas cela que réclament ceux qui nous ont porté où nous sommes?

 

Devons-nous nous accrocher à propos d'événements non-événements et perdre de vue l'essentiel? 

 

On me présente comme étant politiquement 'infréquentable', car 'de droite' et défenseur des propriétaires? Aucune importance! Ce qui compte, c'est ce que nous ferons ensemble, dans l'intérêt général, pour Genève!

 

Et pour réaliser cela, évitons les anathèmes et le mépris. 

 

Nous avons tous un rôle important à jouer, et parfois même ensemble.

 

Concentrons-nous sur nos objectifs communs et faisons le tri entre l'insignifiant et les enjeux d'importance.

 


 


 


 


 


16:11 Publié dans Genève, Humeur | Lien permanent | Commentaires (2) | |  Facebook | | | |